« Dormez vers la gauche » ! Ce conseil, vous l’avez déjà sûrement entendu de la bouche de votre gynécologue quand vous étiez enceinte, car ça permet de mieux faire passer les nutriments essentiels au bébé dans cette position. Mais une fois que le bébé est arrivé, est-ce qu’il peut dormir sur le côté gauche ou droit ? C’est une question qu’on se pose parmi tant d’autres quand on est des jeunes parents.

Les bébés passent beaucoup de temps à dormir. En tant que parent, vous avez déjà sûrement observé pas mal d’habitudes dans le sommeil de votre enfant, et notamment le fait qu’il dorme sur le côté. Bien que cette habitude puisse sembler anodine (après tout, les adultes le font bien…), les bébés sont différents et encore bien loin du développement de l’adulte, ce qui veut dire que dormir sur le côté peut avoir de lourdes conséquences pour eux.

Dans cet article, nous vous expliquons les conséquences associées au fait que votre bébé dort sur le côté ainsi que quelques conseils pour éviter que votre enfant ne roule sur le côté pendant son sommeil.

Bébé qui dort sur le côté

Source : parenting.com

Est-ce dangereux si mon bébé dort sur le côté ?

En un mot : oui ! Oui, c’est dangereux pour les bébés de dormir sur un seul côté puisque ceci peut entraîner des problèmes de santé :

Érythème Unilateral.

L’Erythème Unilateral affecte environ 10% des nouveau-nés. Si votre enfant en est atteint, le côté sur lequel il dort devient rose ou rouge avec une démarcation claire du reste du corps. Bien souvent, votre bébé aura une moitié de son corps normale et une autre moitié toute rouge. La couleur change toute seule quand l’enfant dort sur un côté pendant plusieurs heures.

Ce symptôme est cependant bénin et ne cause aucun problème de santé durable. Changer la position du bébé suffit généralement à faire revenir les bonnes couleurs en quelques minutes seulement.

Les experts ne connaissent pas précisément les raisons de ce phénomène, mais ils suspectent le rôle des vaisseaux sanguins du bébé et un afflux de globules rouges vers les vaisseaux sanguins cutanés (proches de la peau du bébé).

Traitement : Aucun, ce n’est pas une maladie grave et le problème disparaît tout seul au bout de quelques minutes

Le syndrome de la tête plate

Les os du crâne d’un bébé sont mous et malléables pour permettre au crâne de grandir au même rythme que celui du cerveau. Ces os mous présentent naturellement un risque de développer le syndrome de la tête plate, ou plagiocéphalie pour les plus scientifiques d’entre nous.

Le syndrome de la tête plate apparaît quand la tête du bébé est placée dans la même position de manière répétée jusqu’à ce que la pression se concentre sur un seul point du crâne. Les os du crâne, à cet endroit, commencent alors à se déformer pour devenir concaves ou plats. Ce symptôme peut être grave, car il peut freiner la croissance du cerveau qui n’a plus de place pour se développer dans la boîte crânienne et donc entraver lourdement les compétences cognitives de l’enfant plus tard.

A noter que ce syndrome peut aussi arriver si le bébé dort droit, mais avec la tête tournée d’un côté. Je vous invite à lire cet article pour en savoir plus !

Traitement : Si la plagiocéphalie est avérée et importante, votre bébé pourra porter un casque (appelé orthèse crânienne) sous la supervision d’un neurochirurgien pour remettre tout ça en place. Cependant, si vous avez des soupçons sur un début de tête plate, il suffira tout simplement de faire en sorte que le bébé dorme avec la tête dans le sens opposé à d’habitude (en repositionnant ses jouets par exemple pour attirer son attention.

Torticolis

Le torticolis est une inclinaison anormale du cou dans une direction précise due au raccourcissement du muscle qui connecte le côté de la tête à la clavicule. Les torticolis peuvent être causés par beaucoup de choses différentes, et notamment la mauvaise position du bébé quand il dort.

Puisque les muscles du bébé sont encore délicats et en pleine croissance, le fameux muscle peut rétrécir quand le bébé dort trop souvent sur le côté ou sur le dos avec la tête tournée. Ce problème n’affectera pas seulement la croissance du muscle, mais aussi celles des os.

Les bébés avec des torticolis tournent la tête de tous les côtés quand ils dorment.

Traitement : Un massage peut aider à soulager la tension des muscles. Le docteur peut aussi recommander de porter un harnais enveloppé autour du bébé avec un petit coussinet au niveau du cou. Ce coussinet pousse la tête dans la direction opposée afin de remettre petit à petit le cou du bébé dans sa position normale. Les experts vous donneront aussi des conseils pour trouver la meilleure position de sommeil pour votre enfant.

bébé en position de sommeil latéral

Risque d’étouffement

Dormir sur le côté crée une torsion dans la trachée qui peut rendre la respiration compliquée pour le bébé. De plus, cette position peut aussi causer l’accumulation de nourriture régurgitée autour de l’ouverture de la trachée, créant ainsi des risques d’étouffement.

En dormant sur le côté, votre bébé risque de rapidement se retrouver sur le ventre. Cette position de sommeil augmente le risque de mort subite du nourrisson.

Traitement : Empêchez votre enfant de dormir sur le côté pour éviter qu’il s’étouffe. Ceci demande une surveillance constante, mais bénéfique pour la santé et le développement de votre bébé.

Comment empêcher votre bébé de dormir sur le côté ?

Vous pouvez prendre quelques précautions simples afin d’empêcher votre bébé de dormir sur le dos :

Placer le bébé sur le dos avant de s’endormir

La précaution la plus simple est de placer votre bébé sur le dos quand vous le mettez dans son berceau. Les recherches ont prouvé que la position sur le dos est la plus efficace pour empêcher la mort subite du nourrisson et réduire les infections respiratoires.

Ne pas placer de structures de support inutiles dans le lit

Ces fameuses « structures » peuvent être des coussins ou des tours de lit qui n’ont jamais été prouvés comme bénéfiques pour la sécurité des enfants. Certains objets comme les coussins peuvent même pousser le bébé à se retrouver sur le côté si ce dernier bouge pendant son sommeil.

Ne pas utiliser d’oreiller anti-roulement ou de plan incliné

Contrairement à leur nom, les oreillers anti-roulement et les positionneurs pour le sommeil ne sont pas sans danger pour les bébés. En fait, c’est même le contraire puisque la majorité de ces produits sont faits de manière à ce que le bébé se retrouve sur le côté au moindre mouvement… Il ne faut donc jamais utiliser ce type de produits, car, non seulement ils positionnement mal votre enfant, mais ils augmentent aussi le risque de suffocation.

Emmailloter un bébé augmente le risque de retournement

Si vous décidez de langer votre bébé, vous augmentez automatiquement les risques pour que celui-ci se retrouve à dormir sur le côté. L’emmaillotage créée une surface cylindrique autour du bébé qui facilite le roulement sur le côté… Certaines études montrent que langer un bébé augmenterait les risques de mort subite du nourrisson.

Bébé emmailloté

Source : joliesetoiles.com

Alterner la position du bébé en permanence

Si votre bébé dort sur le dos, changez la position de sa tête toutes les nuits. Par exemple, s’il dort sur le dos avec la tête légèrement penchée sur la gauche, alors déplacez doucement sa tête sur la droite la nuit suivante. Ce geste permettra d’éviter les risques de syndrome de la tête plate.

Les premiers mois, les bébés ne bougent pas beaucoup. Mais au fur et à mesure que leur mobilité s’améliore, il sera de plus en plus dur de les faire dormir sur le dos. Du coup, pendant combien de temps devez-vous faire un effort pour s’assurer que votre bébé dorme correctement ?

Quand est-ce que les bébés peuvent dormir sur le côté ?

Les bébés doivent dormir sur le dos jusqu’au moins leur 12 premiers mois. À partir d’un an, ils peuvent dormir sur le côté puisqu’à cet âge leurs oesophage, trachée et système respiratoire sont plutôt bien développés. Ils ne risquent plus rien à cet âge-là.

Que se passe-t-il si le bébé roule sur le côté pendant son sommeil ?

Aux alentours de six mois, votre bébé peut passer de la position sur le dos à la position sur le côté ou même sur le ventre. Rouler et se renverser fait partie intégrante du cycle de développement de votre enfant. Si votre bébé se renverse sur le ventre ou sur le côté de lui-même, vous pouvez alors le laisser dormir dans cette position.

Généralement, un bébé se mettre en position latérale ou sur le ventre seulement quand ses muscles seront suffisamment forts pour qu’il puisse le faire. S’il peut se retourner tout seul, c’est un bon indicateur que le bébé a des organes internes bien développés et qu’il a moins de risque de s’étouffer pendant son sommeil.

Cependant, si votre bébé se retourne avant d’avoir six mois, alors vous devez absolument le remettre sur le dos.

Jusqu’à l’âge de 12 mois, mettez toujours votre bébé au lit sur le dos. S’il aime dormir sur le côté, vous devrez changer son habitude petit à petit. Le mettre sur le dos à chaque fois peut l’entraîner à dormir sur le dos de lui-même…

Quelle est la position de sommeil de votre bébé que vous préférez ? Dites-nous tout dans les commentaires ci-dessous !

Pourquoi il faut éviter que bébé dorme sur le côté ? Cette position peut entraîner de nombreux problèmes pour votre nouveau-né !

EnregistrerEnregistrer