Le sujet traitant du comportement alimentaire d’un nourrisson est très vaste. Pendant la grossesse, les nutriments absorbés par la future maman sont transmis au bébé par le cordon ombilical, puis une fois ce cordon coupé après l’accouchement, les joies de la lactation commencent; avec notamment les tétées nocturnes qui s’invitent au quotidien. Certaines mamans qui allaitent leurs bébés, se posent la question sur le moment où elles peuvent stopper ces session de repas de nuits, nous essayons de décortiquer tout ça avec vous.

Sommeil des bébés : comment ça marche?

Un nourrisson au moment de sa naissance, ne possède pas encore d’horloge biologique tout a fait réglée, qui différencie entre le jour de la nuit. Il se laissera roupiller au rythme de ses tétées, de ses envies ou quand il se sentira rassasié. On estime que le cycle de sommeil d’un nouveau-né est fait de tranches de 2 à 4 heures. Le plus souvent, le nourrisson dort environ 2h après avoir été allaité correctement.

Chaque bébé étant différent, il aura ses propres habitudes de sommeil, et chacun interprétera sa tétée de nuit à sa manière. Si certains bébés se réveilleront exclusivement en pleine nuit pour téter, d’autres pourront s’en passer et préféreront dormir à moins d’avoir véritablement faim.

Il est recommandé de laisser la liberté aux bébés durant leurs premiers mois de vie, de décider du rythme et de l’horaire de leurs tétées, pour favoriser une maturation neurologique saine.

Qu’en est il du rythme alimentaire des bébés ?

Chaque bébé a un rythme d’alimentation différent. On peut dire qu’entre sa naissance et ses premiers mois, les activités du bébé seront exclusivement tournées vers sa nourriture et son sommeil. Le lait maternel est l’aliment le mieux adapté au nourrisson, il est pratiquement irremplaçable ! Il joue un rôle clé dans:

  • la protection immunitaire de l’enfant,
  • est bénéfique pour le développement de sa croissance ainsi que son neuro-développement,
  • Et même pour la maman, cela va diminuer le risque de cancer du sein, des ovaires, et le diabète de type 2.

Pour ce qui est des heures des repas, l’allaitement est un schéma qui se fait à la demande, en fonction des besoins du nouveau-né. Ne réveillez jamais votre bébé pour le nourrir, sauf sur recommandation de votre pédiatre, ou si son dernier repas remonte à plus de 5 heures. Au bout d’un mois, le bébé commence à installer des habitudes alimentaires; en réclamant son lait à des heures précises. Le lait maternel se transforme également pour permettre au bébé de se sentir repu plus longtemps. Le bébé ingurgite également des quantités plus importantes qu’auparavant, ce qui lui permet d’espacer plus longtemps ses séances de tétée. Il est important d’être à l’écoute des besoins du bébé durant cette période, et de le laisser prendre les quantités dont il a besoin.

Quand envisager un “sevrage” nocturne pour les bébés allaités ?

D’un point de vue approximatif, les bébés commencent à “faire des nuits complètes” d’environ cinq à huit heures sans se réveiller, lorsqu’ils ont entre 4 et 8 mois. Pendant cette tranche d’âge, la plupart des bébés commencent à stabiliser leurs poids, grâce à une meilleure digestion, et peuvent envisager de commencer à se passer de tétées nocturnes.

Lorsque vous avez le feu vert de votre pédiatre, et que vous estimez que votre bébé à atteint un poids équilibré, qu’il a un bon métabolisme, que vous remarquez que les tétées nocturnes sont plus courtes, ou que les réveils pendant la nuit sont moins fréquents, il vous appartient de décider du moment exact où vous commencerez à stopper les tétées de nuit. Fixez vous une échéance et non une date butoir, il est important que le changement soit progressif et se fasse en douceur, par exemple : si votre bébé a toujours été allaité au sein, commencez par introduire le biberon dans son champ de vision pendant ses tétées, laissez le manipuler cet objet vide et se familiariser avec, puis commencez par remplir le biberon de quelques gouttes de lait, puisque le bébé le mettra forcément à un moment ou un autre dans sa bouche. Aussi, raccourcissez la tétée de quelques minutes par nuit, jusqu’à arriver à progressivement à supprimer une à tétée nocturne. Vous pouvez également augmentez la quantité que vous proposez pendant les tétées diurnes, de sorte à ce que le bébé soit rassasié, et qu’il ne se réveille plus affamé la nuit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here