Deprecated: __autoload() is deprecated, use spl_autoload_register() instead in /home/dindault/sites/kdoenfants.fr/wp-includes/compat.php on line 502

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/dindault/sites/kdoenfants.fr/wp-includes/pomo/translations.php on line 208

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/dindault/sites/kdoenfants.fr/wp-content/plugins/wp-all-import-pro/classes/config.php on line 47

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/dindault/sites/kdoenfants.fr/wp-includes/pomo/translations.php on line 208

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/dindault/sites/kdoenfants.fr/wp-includes/pomo/translations.php on line 208

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/dindault/sites/kdoenfants.fr/wp-includes/pomo/translations.php on line 208

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/dindault/sites/kdoenfants.fr/wp-includes/pomo/translations.php on line 208

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/dindault/sites/kdoenfants.fr/wp-includes/pomo/translations.php on line 208

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/dindault/sites/kdoenfants.fr/wp-includes/pomo/translations.php on line 208

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/dindault/sites/kdoenfants.fr/wp-includes/pomo/translations.php on line 208

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/dindault/sites/kdoenfants.fr/wp-includes/pomo/translations.php on line 208

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/dindault/sites/kdoenfants.fr/wp-includes/pomo/translations.php on line 208

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/dindault/sites/kdoenfants.fr/wp-includes/pomo/translations.php on line 208

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/dindault/sites/kdoenfants.fr/wp-includes/pomo/translations.php on line 208

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/dindault/sites/kdoenfants.fr/wp-includes/pomo/translations.php on line 208

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/dindault/sites/kdoenfants.fr/wp-content/themes/Divi/includes/builder/functions.php on line 5058

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/dindault/sites/kdoenfants.fr/wp-includes/pomo/translations.php on line 208
Guide Parents
Principe et avantages d’une écharpe de portage pour bébé

Principe et avantages d’une écharpe de portage pour bébé

De plus en plus de parents s’orientent vers le portage de bébé, avec porte bébé ou écharpe. Nouvelle lubie des jeunes parents ou réel intérêt pour bébé ? Nous faisons le point pour vous sur l’écharpe de portage, le principe du portage ainsi que les bienfaits et inconvénients de cette méthode avant de vous aiguiller vers ce comparatif spécialisé en écharpe de portage.

Qu’on se le dise, porter son enfant n’est pas une nouveauté. Depuis des siècles, d’autres peuplades portent leurs enfants et emmènent leurs enfants partout. Si cela revient à la mode ces derniers temps, c’est parce que de plus en plus de parents recherchent une éducation bienveillante et un mode de vie qui respecte bébé. Le portage est un élément important de cette parentalité positive.

Pourquoi porter bébé ?

Il existe une multitude de bonnes raisons pour commencer le portage.

De prime abord, votre bébé en écharpe, vous avez les mains libres. Mine de rien, c’est sacrément utile pour pouvoir gérer de petites tâches au quotidien sans avoir votre enfant dans les mains. Vous redevenez autonome, vous pouvez faire beaucoup de choses sans contrainte et sans besoin d’une aide extérieure.

D’autre part, le portage s’avère être tout terrain : vous pouvez vous promener avec bébé partout (transport en commun, escalier, plage, montagne) en toute sécurité. Pas de limitation pour balader bébé avec une écharpe de portage, vous pouvez aller où vous le souhaitez, contrairement à un transport avec une poussette.

Pratique, vous avez seulement besoin de votre écharpe à portée de main. Cela fait réellement peu de choses à avoir avec soit – une simple écharpe de portage – pour pouvoir vous balader avec bébé ou le réconforter s’il en a besoin.

Bien entendu, le portage est aussi une manière de vous rapprocher de votre bébé. Après avoir passé 9 mois dans le ventre de maman, le lien n’est plus aussi fusionnel qu’avant et, souvent, on a tendance à oublier ce fait pourtant évident. Porter son enfant est une manière de construire ce lien physiquement tout en se simplifiant la tâche quotidiennement.

En résumé, le fait de porter son bébé en écharpe s’avère pratique tous les jours, facile et, surtout, parfait pour établir un lien direct avec son enfant.

bébé dans une écharpe de portage

Quels bienfaits pour bébé ?

Comme pour chaque accessoire dédié à votre nouveau-né, une question simple s’impose comme une évidence : est-ce que c’est bon pour bébé ? Dans le sens bon, j’entends respectueux de sa physionomie et de son âge tout en étant adapté à son développement. Pour le portage en écharpe, la réponse est bien évidemment un grand oui !

Dès la naissance

Après l’accouchement, adopter le portage va vous permettre de continuer à accompagner votre bébé dans sa découverte du monde extérieur. Porter bébé en écharpe va lui permettre de découvrir ce qu’il l’entoure en étant protégé et rassuré par votre présence permanente. En étant quasiment en peau à peau avec vous, il vous sentira, vous écoutera, entendra le battement de votre cœur, une suite logique à la grossesse intra-utérine.

D’autre part, le portage favorise de nombreux éléments : maturation du bébé à terme ou du prématuré, renforcement du lien d’attachement avec papa ou maman, aide à la digestion… Enfin, le fait d’être en votre présence va lui permettre de gagner en confiance et de se sentir écouté et en sécurité. Ce sentiment de bien-être va réduire d’autant les coliques, pleurs et passages à vide de bébé.

Pendant son développement

Par la suite, continuer le portage sera toujours positif pour votre enfant, notamment grâce au respect de son développement physique. En effet, le portage maintient le bébé en position M, c’est-à-dire que les genoux sont constamment au-dessus du bassin. Cela permet de respecter la courbe du dos de bébé tout en lui garantissant un maintien du corps adapté.

D’autres bienfaits sont notables : stimulation de son système sensoriel et de son système vestibulaire, découverte de son environnement dans un cadre sécurisé en confiance, stimulation de son sens de l’observation et de sa curiosité.

Autrement dit, votre enfant va être avec vous pendant des temps privilégiés et des temps quotidiens, regardant, apprenant et découvrant votre monde par vos gestes et vos déplacements. Quoi de mieux pour éveiller bébé en douceur ?

Echarpe de portage pour bébé

Et pour les parents ?

Mais penser que les bienfaits du portage ne s’appliquent qu’aux enfants serait réducteur. Pour les parents aussi, le portage a de nombreux atouts.

Tout d’abord, le portage en écharpe permet de répartir le poids de bébé entre vos hanches et vos épaules de manière plus uniforme qu’un porte-bébé. Ainsi, vous pouvez porter votre enfant relativement longtemps. D’autre part, le fait de porter vous rassure et vous responsabilise dans votre parentalité : vous prenez votre rôle à cœur et vous êtes compétent tout en étant chacun autonome. Et il faut du calme et de la maîtrise pour mettre son enfant dans l’écharpe.

Autre gros avantage de l’écharpe de portage, le fait d’avoir les mains libres ! Si votre bébé n’aime que les bras, l’écharpe est le remède à ce besoin de sécurité. Vous pourrez alors faire ce que bon vous semble (ménage, vaisselle, écriture, lecture, balade) et, je vous l’assure, le quotidien en sera allégé. Cette liberté d’action et de mouvement vous soulagera au quotidien avec bienveillance.

Inconvénients du portage

On note quelques bémols pour le portage. Certains parents n’arrivent pas à retenir les méthodes pour installer bébé dans l’écharpe et s’emmêlent les pinceaux avec les nœuds. D’autres n’apprécient pas d’être trop proche de bébé et de le sentir serré contre eux. Enfin, il faut garder à l’esprit que bébé est contre vous : évitez de manipuler des choses lourdes, veillez à ne pas subir de chocs et à prendre en compte votre apparente bonhomie.

Quoiqu’il en soit, le portage est une méthode bienveillante et respectueuse du développement de votre bébé, pensez-y avant d’investir dans une poussette qui pourrait s’avérer inutile ou inconfortable.

Conseils et astuces pour mettre bébé au lit

Conseils et astuces pour mettre bébé au lit

La journée s’achève et il est temps pour bébé d’aller se reposer tranquillement pendant que vous prenez un peu de repos. Comment mettre bébé au lit ? Que faire pour l’aider à bien dormir ? Comment s’y prendre pour terminer la journée ? Voici des idées et pistes de réflexion pour mieux coucher bébé.

Respectez son rythme

A sa naissance, bébé n’a aucun repère dans la journée, il ne fait pas de différence entre le jour et la nuit, vous aurez probablement l’occasion de le constater en pleine nuit quand il voudra faire la java alors qu’il est 2 heures du matin. C’est normal pour un nouveau né. Il s’agit d’instaurer des moments clés de la journée avec qu’il puisse se repérer dans le temps et, surtout au départ, reconnaître le jour et la nuit.

Pour l’inciter à adapter un rythme plus correct, respectez le sien. Les horaires de repas, de sortie, de jeu ou encore le coucher le soir doivent être assez cadrées. Cela vous permettra de créer un cadre de vie pour votre bébé.

Le jour, profitez de son temps d’éveil pour le laisser s’amuser ou le stimuler sans trop en faire. C’est un temps d’activité pour tout le monde. Quand vient le moment de la sieste, ne le faites pas dormir dans le noir complet. Ne limitez pas non plus le bruit ambiant quand bébé fait sa sieste, cela serait contre-productif. Votre bébé appréhendera mieux la différence entre journée et nuit. Si vous souhaitez trouver des idées pour stimuler correctement votre bébé tout au long de la journée, vous trouverez de nombreuses idées sur coin bébé !

Dans la nuit, si vous devez aller le voir ou lui donner à manger, utilisez une veilleuse ou une petite lumière d’ambiance feutrée pour éviter de le réveiller et respectez le calme de la nuit. Parlez peu et en chuchotant pour favoriser ensuite son endormissement.

Ces quelques attentions quotidiennes lui permettront de différencier rapidement le jour et la nuit, et donc les phases d’éveil des temps de repos pour acquérir un vrai rythme de vie.

Bébé qui dort

Apprenez à reconnaître les signes annonciateurs du sommeil

Si vous couchez bébé à des horaires précis, vous aurez plus de facilité à reconnaître les signes annonciateurs du dodo. Pleurs, bâillements, chute de l’attention, bébé se frotte les yeux… Pas de doute, il est prêt à aller se coucher.

Apprenez à repérer ces signes pour respecter au mieux les besoins physiologiques de votre enfant et faciliter son entrée dans la nuit. Si vous commencez à ce moment le rituel du coucher, votre bébé aura plus de chance de rentrer dans sa première phase de sommeil. Le coucher trop tard ou passé cette phase de fatigue pourra avoir des conséquences désastreuses : mauvais sommeil avec réveil agité ou, pire, bébé qui reste éveillé pendant quelques 2 heures jusqu’à la prochaine phase de dodo…

Instaurez un retour au calme

Généralement, on finit la journée par un petit bain, puis vient le dîner. Après mangé, bébé est disposé à aller se coucher avec une couche propre et plein de bisous. Si votre petit loulou semble encore excité par sa journée, une transition avant le coucher peut s’avérer bénéfique.

Pour faire ce retour au calme, jouez avec des marionnettes pour raconter une histoire, lisez-lui une histoire du soir ou montrez-lui un livre musical. Captivé par la lecture ou l’histoire mimée, bébé se posera avec vous et sera ensuite plus disposé à aller se coucher.

Le rituel du soir

Ce retour au calme se réalise en général lors du rituel du coucher. Le soir, installer un rituel est utile et bénéfique pour l’enfant. En plus de l’aider à se repérer dans le temps, il sera ravi d’avoir un moment privilégié avec vous, un petit instant de complicité câlin et ce rituel lui permettra de se sentir en sécurité pour mieux se reposer ensuite.

Le rituel du soir ne doit pas être trop long et ne devra jamais être l’occasion pour votre enfant de repousser l’heure du dodo.

Vous pouvez commencer par une lecture puis faire une petite chanson ou lui dire des mots doux avant de faire un gros câlin. Le mieux est d’ailleurs que toute la famille soit là, ou tout du moins les deux parents si jamais les grands frères et sœurs ne sont pas aussi calmes que bébé. S’il a déjà un doudou, cet objet devra faire partie du rituel pour faire la transition entre le jour et la nuit.

Bébé qui s'est endormi paisiblement

Couchez bébé bien comme il faut

Dans son lit, votre nouveau né doit être installé sur son dos. Ni sur le ventre ni sur le côté, le dos contre son matelas. Si cela peut sembler bizarre ou encore sujet à polémique, ce n’est pourtant pas anodin. Cette position nocturne a permis de faire baisser drastiquement les morts subites du nourrisson (MSN). En étant sur le dos, bébé peut respirer convenablement même en cas de régurgitation.

Le lit de bébé doit être quasiment vierge de tout objet. Un matelas ferme pour le maintient de son petit corps, un drap-housse pour protéger, une turbulette afin qu’il ait chaud et rien de plus. Autrement dit, bébé ne doit pas dormir avec une couverture ou un oreiller, qui pourraient être des entraves à sa sécurité nocturne. Pensez à sécuriser le lit à barreaux avec un tour de lit si besoin.

Gros ou petit dormeur, bébé fait ce qu’il lui plaît

L’une des préoccupations des jeunes parents et de tout le cortège incessant venant admirer le bambin reste la nuit : quand bébé fera ses nuits ? Il n’y a pas de réponse absolue. Si certains bébés font leurs nuits dans les premières semaines, certains mettent 4 ans à dormir paisiblement pendant plus de 10 heures d’affilée.

La seule certitude, c’est que chaque enfant a un rythme de sommeil qui lui est proche. Certains bébés ne font quasiment pas de sieste et se portent comme un charme, d’autres ont besoin de 12 heures minimum pendant la nuit pour être au maximum de leurs capacités. Des bébés se réveillent à 6 heures tapantes alors que d’autres font des grasses matinées jusqu’à 10 heures. La règle n’existe pas, il y a de tout chez les bébés comme chez les adultes.

Bébé trop mignon qui dort

Rassurez-le dans la nuit si besoin

Bébé peut être amené à pleurer pendant la nuit. Contrariété, stress, angoisse, cauchemar, il a besoin d’être rassuré et écouté. Pas de précipitation, allez le voir calmement pour l’apaiser et solutionnez son problème. Couche propre, rot fait, câlin affectueux, biberon ou tétée avalée, bébé peut alors retourner se coucher.

Et vous, avez-vous des astuces pour le coucher de bébé ?

Meilleur chien pour enfant : Tous nos conseils !

Meilleur chien pour enfant : Tous nos conseils !

Beaucoup de personnes considèrent le chien comme leur meilleur ami. C’est la raison pour laquelle des scientifiques passent leur vie à comprendre la relation unique entre les humains et les chiens… Aujourd’hui, de plus en plus de familles considèrent leur chien comme un membre à part entière de la famille plutôt qu’un animal de compagnie. C’est pour cette raison que de nombreux parents souhaitent adopter un chien au même moment que le bébé arrive.

Si vous envisagez d’adopter un chien, sachez cependant qu’il est nécessaire de faire le bon choix pour ne pas prendre de risques avec bébé !

Les meilleures races de chien pour les enfants

Vous trouverez ci-dessous les meilleurs chiens pour enfants :

Le Beagle

Le Beagle est une race avec un des tempéraments les plus calmes qui existent. Il adore jouer et est très énergique tout en souhaitant faire plaisir à son maître en permanence… Vous n’aurez donc aucun mal pour le dresser ! De taille assez réduite, c’est un chien idéal si vous n’avez pas beaucoup de place à la maison… Mais ne vous laissez pas tromper par la taille, ces chiens sont très robustes et ils n’en auront jamais assez de jouer avec vos enfants. Leur énergie est contagieuse et les jeunes enfants sont généralement fans de ce chien, avec qui ils peuvent jouer pendant des heures… Par contre, il est important qu’ils aient suffisamment d’exercice pour pouvoir user toute leur énergie.

Beagle avec un enfant qui dort

Le bulldog

Même si l’apparence du bulldog peut faire sourire, c’est l’une des meilleures races de chien pour les enfants. Ils sont très robustes et dévoués, ce qui leur permet de supporter beaucoup de frasques des tout-petits. Le bulldog est très docile, amical et, malgré ce que beaucoup de gens racontent, il s’entend très bien avec les autres chiens et animaux de compagnie. Ces chiens n’ont pas besoin de beaucoup d’exercices car ils adorent se prélasser à rien faire, mais si vous recherchez un animal qui sera entièrement loyal et affectueux envers vos enfants, alors le Bulldog sera un choix parfait !

Le Golden Retriever

Très connu des amateurs de chien, le Golden Retriever fait partie des chiens idéaux à avoir pour une famille avec enfant. Si vous vivez près d’un plan d’eau, votre Golden sera encore plus heureux car il adore l’eau ! Un des gros atouts du Golden est sa patience… Aucune autre race de chien ne peut égaler sa tolérance, ce qui en fait un chien parfait avec des enfants ! Peu importe si votre enfant est un peu brusque pendant que les deux jouent ensemble, le Golden ne craquera jamais. De plus, ils sont extrêmement simples à dresser grâce à leur désir de faire plaisir à leur maître en toute occasion.

Le Labrador

En tant que cousin du Golden Retriever, on retrouve beaucoup de qualités semblables chez le Labrador : joueur, patient, aimant, loyal et protecteur. Les labradors sont aussi très intelligents, ce qui les rend très simples à dresser et qui les empêche de craquer si votre enfant le malmène légèrement pendant les phases de jeu.

Le Boxer

Le Boxer est un chien réputé pour son amour inconditionnel des enfants ! Il adore les gens, est très loyal et toujours joueur. Généralement, le boxer aime suivre son maître partout où il va (avec beaucoup de bave !). Attention cependant, ils débordent d’énergie et ont besoin que vous les fassiez courir et que vous jouiez beaucoup avec lui pour qu’il puisse correctement se dépenser.

Le Bobtail

Bien que la nature du Bobtail soit de veiller sur ses chiots, c’est néanmoins une des meilleures races de chien à avoir autour des enfants. Cette race est très affectueuse et loyale envers sa famille (canine ou humaine). Ce n’est pas le plus commun des chiens en France, mais on peut vous garantir que vos enfants vont l’adorer !

Le Dalmatien

Rendu célèbre par le film de Disney, le Dalmatien est un chien de choix pour toute famille ! Il adore jouer et s’amuser, ce qui est idéal pour les enfants puisqu’ils sont capables de courir et de s’amuser toute la journée… On vous garantit que votre enfant sera fatigué avant le chien ! La nuit, les dalmatiens adorent se rouler à côté de leur petit maître (si vous autorisez votre chien à monter sur un lit, bien sûr).

Le Border Collie

Le Border Collie (popularisé par Lassie) est sûrement le chien le plus intelligent qui existe, ce qui le rend très agréable à dresser et extrêmement doux avec les enfants. Ils vouent une passion à faire plaisir à leur famille, ce qui en fait des chiens parfaits pour accompagner un jeune enfant. Peu importe la situation, le Border Collie est toujours un excellent choix !

Le Terre-Neuve

Bien qu’impressionnant, le Terre-Neuve est extrêmement intelligent et réputé pour être un baby-sitter hors-paire ! Ils sont très protecteurs avec les enfants, surtout les plus jeunes. Si vous laissez votre enfant sous la surveillance du Terre-Neuve, vous êtes assuré qu’il n’arrivera jamais rien à votre enfant. Les Terre-Neuves sont gentils, patients et très doux. Un chien idéal pour les familles avec enfants.

Petite fille avec un caniche et un ballon

Les critères importants quand on choisit un chien pour sa famille

Si vous vivez seul, le choix du chien se fera avant tout sur un plan personnel… Cependant, si vous avez un jeune enfant dans la famille, sa sécurité doit être votre priorité ! C’est la raison pour laquelle il existe des critères importants à prendre en compte :

Le tempérament du chien

La plupart du temps, le tempérament du chien doit être votre considération principale quand vous choissisez un chien pour la famille. Il suffit de regarder comment se comporte le chien quand il est entouré d’enfants, est-ce qu’il a peur quand on s’approche de lui ou qu’on le touche ? Est-ce qu’il est calme ? Brusque ? Autant de critères à surveiller.

Malheureusement, il n’y a aucun moyen infaillible pour savoir si un chien a le bon tempérament ou non. Néanmoins, si vous vous orientez vers les races de chien décrites ci-dessus, vous êtes déjà assuré de faire l’acquisition d’un chien réputé pour aimer et protéger les enfants.

La taille du chien

Malheureusement, la taille a une importance quand on parle d’un bébé de un an qui sera en contact du chien en permanence… Cependant, quand vous considérez la taille du chien, essayez de la mettre dans le contexte de son tempérament ainsi que de son niveau d’énergie. Des gros chiens comme le Saint-Bernard ou le Terre-Neuve sont très doux et calmes avec les enfants… A l’inverse, il y a des petits chiens dont le niveau d’énergie peut être trop intense pour les jeunes enfants. Il est donc important d’analyser à la fois la taille mais aussi l’énergie du chien en question avant de se décider.

L’énergie du chien

En plus du tempérament et de la taille, vous devrez aussi prendre en compte l’énergie du chien. Les chiens très énergiques ont besoin de jouer souvent et de faire beaucoup d’exercice. Cela veut dire que vous aurez besoin de les sortir tous les jours, en plus des sessions de jeu avec votre enfant ou vous-même. S’ils ne se dépensent pas assez, ils peuvent devenir frustrés et craquer à tout moment, mettant en danger votre famille.

Le labrador : Meilleur chien pour enfant

Assurer la sécurité de votre enfant en présence d’un chien

Bien souvent, choisir un chien qui aime les enfants ne suffit pas pour que la prunelle de vos yeux soit en sécurité à 100%. Il est important de dresser votre chien dès que possible mais aussi d’enseigner à votre enfant à respecter le chien de la même manière qu’il doit respecter un autre être humain.

Voici quelques conseils à suivre pour être sûr que votre enfant soit en sécurité quand il ou elle joue avec le chien.

  • Traitez votre chien avec amour et affection : Le but est que le chien se sente comme un membre à part entière de la famille. Ca signifie que vous aurez à bien le nourrir, à jouer avec lui, à le promener et à bien le traiter en permanence.
  • Apprenez à votre enfant à ne pas être agressif : Votre enfant a le droit de jouer avec le chien, mais les jeux ne doivent pas être violents, agressifs ou mettre en danger l’animal.
  • Apprenez à votre enfant à ne pas mettre son visage trop près du chien, sauf si c’est ce dernier qui a initié le contact : Tout comme les humains, les chiens ont besoin d’un espace personnel qu’il faut respecter naturellement. Si c’est eux qui viennent vers vous, alors dans ce cas-là il n’y a aucun danger !
  • Apprenez à votre enfant à ne pas forcer le chien à jouer : Votre enfant doit apprendre à appeler le chien pour jouer et à respecter si ce dernier n’est pas d’humeur à jouer pour l’instant. Il y a plein de raisons qui peuvent expliquer que votre toutou n’est pas en mode “jeu” et vous devez apprendre à votre enfant à reconnaître ces signes afin d’éviter tout accident.
  • Les chiens ont une tendance à mordre et à mâchouiller tout ce qu’ils trouvent : Si vous n’avez pas de jouets ou d’os spécifiques pour le chien (et même si vous en avez…), apprenez à votre enfant à ranger ses affaires afin que le chien ne mange pas ses jouets à lui.
  • Apprenez à vos enfants plus âgés (10 ans et +) à s’occuper du chien en dehors de la maison : Vous pouvez les apprendre à promener le chien, à le dresser mais aussi à le nettoyer et à le nourrir.
  • Apprenez à votre enfant à toujours demander la permission du maître avant de toucher un chien qui n’est pas le sien : Cette règle est cruciale car elle évite tout comportement à risque et respecte les choix du propriétaire quand à l’éducation de son chien.

Vous l’avez compris, les chiens peuvent être des atouts indispensables pour une famille. Cependant, il y a des règles à respecter afin de bien choisir le meilleur chien pour enfants et d’éviter tout accident avec vos enfants !

Bébé dort sur le côté : pourquoi c’est pas bon et comment faire pour les empêcher

Bébé dort sur le côté : pourquoi c’est pas bon et comment faire pour les empêcher

“Dormez vers la gauche” ! Ce conseil, vous l’avez déjà sûrement entendu de la bouche de votre gynécologue quand vous étiez enceinte, car ça permet de mieux faire passer les nutriments essentiels au bébé dans cette position. Mais une fois que le bébé est arrivé, est-ce qu’il peut dormir sur le côté gauche ou droit ? C’est une question qu’on se pose parmi tant d’autres quand on est des jeunes parents.

Les bébés passent beaucoup de temps à dormir. En tant que parent, vous avez déjà sûrement observé pas mal d’habitudes dans le sommeil de votre enfant, et notamment le fait qu’il dorme sur le côté. Bien que cette habitude puisse sembler anodine (après tout, les adultes le font bien…), les bébés sont différents et encore bien loin du développement de l’adulte, ce qui veut dire que dormir sur le côté peut avoir de lourdes conséquences pour eux.

Dans cet article, nous vous expliquons les conséquences associées au fait que votre bébé dort sur le côté ainsi que quelques conseils pour éviter que votre enfant ne roule sur le côté pendant son sommeil.

Bébé qui dort sur le côté

Source : parenting.com

Est-ce dangereux si mon bébé dort sur le côté ?

En un mot : oui ! Oui, c’est dangereux pour les bébés de dormir sur un seul côté puisque ceci peut entraîner des problèmes de santé :

Érythème Unilateral.

L’Erythème Unilateral affecte environ 10% des nouveau-nés. Si votre enfant en est atteint, le côté sur lequel il dort devient rose ou rouge avec une démarcation claire du reste du corps. Bien souvent, votre bébé aura une moitié de son corps normale et une autre moitié toute rouge. La couleur change toute seule quand l’enfant dort sur un côté pendant plusieurs heures.

Ce symptôme est cependant bénin et ne cause aucun problème de santé durable. Changer la position du bébé suffit généralement à faire revenir les bonnes couleurs en quelques minutes seulement.

Les experts ne connaissent pas précisément les raisons de ce phénomène, mais ils suspectent le rôle des vaisseaux sanguins du bébé et un afflux de globules rouges vers les vaisseaux sanguins cutanés (proches de la peau du bébé).

Traitement : Aucun, ce n’est pas une maladie grave et le problème disparaît tout seul au bout de quelques minutes

Le syndrome de la tête plate

Les os du crâne d’un bébé sont mous et malléables pour permettre au crâne de grandir au même rythme que celui du cerveau. Ces os mous présentent naturellement un risque de développer le syndrome de la tête plate, ou plagiocéphalie pour les plus scientifiques d’entre nous.

Le syndrome de la tête plate apparaît quand la tête du bébé est placée dans la même position de manière répétée jusqu’à ce que la pression se concentre sur un seul point du crâne. Les os du crâne, à cet endroit, commencent alors à se déformer pour devenir concaves ou plats. Ce symptôme peut être grave, car il peut freiner la croissance du cerveau qui n’a plus de place pour se développer dans la boîte crânienne et donc entraver lourdement les compétences cognitives de l’enfant plus tard.

A noter que ce syndrome peut aussi arriver si le bébé dort droit, mais avec la tête tournée d’un côté. Je vous invite à lire cet article pour en savoir plus !

Traitement : Si la plagiocéphalie est avérée et importante, votre bébé pourra porter un casque (appelé orthèse crânienne) sous la supervision d’un neurochirurgien pour remettre tout ça en place. Cependant, si vous avez des soupçons sur un début de tête plate, il suffira tout simplement de faire en sorte que le bébé dorme avec la tête dans le sens opposé à d’habitude (en repositionnant ses jouets par exemple pour attirer son attention.

Torticolis

Le torticolis est une inclinaison anormale du cou dans une direction précise due au raccourcissement du muscle qui connecte le côté de la tête à la clavicule. Les torticolis peuvent être causés par beaucoup de choses différentes, et notamment la mauvaise position du bébé quand il dort.

Puisque les muscles du bébé sont encore délicats et en pleine croissance, le fameux muscle peut rétrécir quand le bébé dort trop souvent sur le côté ou sur le dos avec la tête tournée. Ce problème n’affectera pas seulement la croissance du muscle, mais aussi celles des os.

Les bébés avec des torticolis tournent la tête de tous les côtés quand ils dorment.

Traitement : Un massage peut aider à soulager la tension des muscles. Le docteur peut aussi recommander de porter un harnais enveloppé autour du bébé avec un petit coussinet au niveau du cou. Ce coussinet pousse la tête dans la direction opposée afin de remettre petit à petit le cou du bébé dans sa position normale. Les experts vous donneront aussi des conseils pour trouver la meilleure position de sommeil pour votre enfant.

bébé en position de sommeil latéral

Risque d’étouffement

Dormir sur le côté crée une torsion dans la trachée qui peut rendre la respiration compliquée pour le bébé. De plus, cette position peut aussi causer l’accumulation de nourriture régurgitée autour de l’ouverture de la trachée, créant ainsi des risques d’étouffement.

En dormant sur le côté, votre bébé risque de rapidement se retrouver sur le ventre. Cette position de sommeil augmente le risque de mort subite du nourrisson.

Traitement : Empêchez votre enfant de dormir sur le côté pour éviter qu’il s’étouffe. Ceci demande une surveillance constante, mais bénéfique pour la santé et le développement de votre bébé.

Comment empêcher votre bébé de dormir sur le côté ?

Vous pouvez prendre quelques précautions simples afin d’empêcher votre bébé de dormir sur le dos :

Placer le bébé sur le dos avant de s’endormir

La précaution la plus simple est de placer votre bébé sur le dos quand vous le mettez dans son berceau. Les recherches ont prouvé que la position sur le dos est la plus efficace pour empêcher la mort subite du nourrisson et réduire les infections respiratoires.

Ne pas placer de structures de support inutiles dans le lit

Ces fameuses “structures” peuvent être des coussins ou des tours de lit qui n’ont jamais été prouvés comme bénéfiques pour la sécurité des enfants. Certains objets comme les coussins peuvent même pousser le bébé à se retrouver sur le côté si ce dernier bouge pendant son sommeil.

Ne pas utiliser d’oreiller anti-roulement ou de plan incliné

Contrairement à leur nom, les oreillers anti-roulement et les positionneurs pour le sommeil ne sont pas sans danger pour les bébés. En fait, c’est même le contraire puisque la majorité de ces produits sont faits de manière à ce que le bébé se retrouve sur le côté au moindre mouvement… Il ne faut donc jamais utiliser ce type de produits, car, non seulement ils positionnement mal votre enfant, mais ils augmentent aussi le risque de suffocation.

Emmailloter un bébé augmente le risque de retournement

Si vous décidez de langer votre bébé, vous augmentez automatiquement les risques pour que celui-ci se retrouve à dormir sur le côté. L’emmaillotage créée une surface cylindrique autour du bébé qui facilite le roulement sur le côté… Certaines études montrent que langer un bébé augmenterait les risques de mort subite du nourrisson.

Bébé emmailloté

Source : joliesetoiles.com

Alterner la position du bébé en permanence

Si votre bébé dort sur le dos, changez la position de sa tête toutes les nuits. Par exemple, s’il dort sur le dos avec la tête légèrement penchée sur la gauche, alors déplacez doucement sa tête sur la droite la nuit suivante. Ce geste permettra d’éviter les risques de syndrome de la tête plate.

Les premiers mois, les bébés ne bougent pas beaucoup. Mais au fur et à mesure que leur mobilité s’améliore, il sera de plus en plus dur de les faire dormir sur le dos. Du coup, pendant combien de temps devez-vous faire un effort pour s’assurer que votre bébé dorme correctement ?

Quand est-ce que les bébés peuvent dormir sur le côté ?

Les bébés doivent dormir sur le dos jusqu’au moins leur 12 premiers mois. À partir d’un an, ils peuvent dormir sur le côté puisqu’à cet âge leurs oesophage, trachée et système respiratoire sont plutôt bien développés. Ils ne risquent plus rien à cet âge-là.

Que se passe-t-il si le bébé roule sur le côté pendant son sommeil ?

Aux alentours de six mois, votre bébé peut passer de la position sur le dos à la position sur le côté ou même sur le ventre. Rouler et se renverser fait partie intégrante du cycle de développement de votre enfant. Si votre bébé se renverse sur le ventre ou sur le côté de lui-même, vous pouvez alors le laisser dormir dans cette position.

Généralement, un bébé se mettre en position latérale ou sur le ventre seulement quand ses muscles seront suffisamment forts pour qu’il puisse le faire. S’il peut se retourner tout seul, c’est un bon indicateur que le bébé a des organes internes bien développés et qu’il a moins de risque de s’étouffer pendant son sommeil.

Cependant, si votre bébé se retourne avant d’avoir six mois, alors vous devez absolument le remettre sur le dos.

Jusqu’à l’âge de 12 mois, mettez toujours votre bébé au lit sur le dos. S’il aime dormir sur le côté, vous devrez changer son habitude petit à petit. Le mettre sur le dos à chaque fois peut l’entraîner à dormir sur le dos de lui-même…

Quelle est la position de sommeil de votre bébé que vous préférez ? Dites-nous tout dans les commentaires ci-dessous !

Pourquoi il faut éviter que bébé dorme sur le côté ? Cette position peut entraîner de nombreux problèmes pour votre nouveau-né !

EnregistrerEnregistrer

10 gender reveal cake trop mignons pour une baby shower

10 gender reveal cake trop mignons pour une baby shower

Si vous organisez votre baby shower depuis quelque temps maintenant, il est certain que vous avez entendu parler des fameux Gender Reveal Cake où le gâteau fait office d’annonce du sexe du bébé !

Une fois qu’on coupe le gâteau, la couleur à l’intérieur indique donc si vous allez avoir un garçon ou une fille… Et vous pouvez-même avoir la surprise si vous confiez la réalisation de votre Gender Reveal Cake à une personne de confiance qui ne vous révèlera pas le sexe du bébé ! Effet de surprise garanti !

Si vous souhaitez ajouter du mystère et de l’excitation à votre baby shower alors le Gender Reveal Cake sera “l’accessoire parfait”. En plus, comme chaque bébé, chaque gâteau de ce type est absolument unique et peut être personnalisé selon vos choix et vos passions…

Pour vous donner quelques idées, voici 10 Gender Reveal Cake trop mignons pour une baby shower réussie !

Un Gender Reveal Cake très subtil…

On aime beaucoup le côté très simple et subtil de ce gâteau, magnifiquement décoré avec des points de couleurs et qui ne laisse passer aucune information sur le sexe potentiel du bébé… C’est une fois ouvert que l’on découvre quelques notes subtiles de bleu, indiquant que les futurs parents vont avoir un garçon !

Trop mignon si vous aimez les abeilles

Le design de ce Gender Reveal Cake est absolument trop mignon, avec des abeilles, une ruche et une petite phrase qui dit “what will it bee” (“Qu’est-ce que ça va être” en français, avec un jeu de mot sur le bee).

Un Gender Cake pour les fans de Star Wars

Vous aimez Star Wars ? Vous attendez un enfant ? Alors ce Gender Cake aux images de Luke et de Leia va vous faire craquer ! Votre futur bébé sera-t-il un jedi ou une princesse ? Coupez le gâteau et découvrez la réponse !

Pirate ou sirène ? A vous de le découvrir !

Ce gâteau sur le thème de la piraterie est trop mignon ! Un coffre au trésor avec un pirate au sommet, une partie entière du gâteau recouvert d’écailles de sirène, une carte au trésor à la base qui invite au mystère et à la découverte… Une magnifique réalisation !

Un Drip Cake Bleu et Rose du plus bel effet

Les Drip Cakes sont toujours très impressionnants et ce n’est pas celui-là qui va prouver le contraire ! Des couleurs trop mignonnes, des détails exceptionnels qui imitent à la perfection des chaussures tricotées, un étendoir à linge avec des vêtements roses et bleus… Tout est parfait sur ce gâteau !

Il ou Elle ? Telle est la question !

Ce Gender Cake est absolument somptueux ! Des roses bleues et roses aux détails incroyables et surtout des jambes de bébé trop mignonnes avec une écriture qui indique “Elle ou Lui ?”… Alors, qu’est-ce que ça sera à votre avis ???

Un Gender Cake la tête dans les nuages

Gender Cake avec comptine

Quoi de plus mignon qu’un gâteau avec une comptine de bébé inscrite dessus ? Ajoutez à cela des étoiles, des  nuages et une lune trop mignonne et vous obtenez là une vraie réussite qui fera tourner la tête de tous les futurs parents !

Des roses et un noeud

Une forme classique pour ce gâteau composé pourtant d’un millier de détails ! Les roses sont plus vraies que nature et les reflets sur le noeud sont si naturels qu’on dirait un vrai… On a presque pas envie de le manger tellement il est beau, n’est-ce pas ?

La simplicité au service de la surprise

Gender Cake Simple mais efficace

Source : Craftsy

On aime la simplicité, c’est ce qui rend le moment de la découverte du sexe du bébé si intime, si authentique, si parfaite… Ce cadeau est la définition même de la simplicité, mais il possède tout ce qu’il faut pour une baby shower réussie !

Un éléphant, ça trompe énormément

Gender Cake Elephants

Source : Cakes Decor

Alors là, on atteint le comble de la cuteness avec ce gâteau éléphant trop mignon ! Que ce soit une fille ou un garçon, avec un gâteau comme ça n’importe quel sexe ne peut être que la meilleure nouvelle du monde, non ?

Alors, lequel est votre préféré ?

10 magnifiques Gender Cake pour votre Baby Shower !

EnregistrerEnregistrer

Trouver le bon mode de garde d’enfants

Trouver le bon mode de garde d’enfants

Vous travaillez et vous devez faire garder votre enfant ? Il est en effet difficile de concilier activités professionnelles et personnelles. Un enfant a besoin d’attention surtout lorsqu’il est petit. Cependant, il existe différents modes de garde d’enfants pouvant répondre aux besoins des parents. Différents critères sont également à prendre en compte : le lieu & le budget.

L’agence de garde d’enfants

Les parents peuvent faire appel à une agence agrémentée pour faire garder leurs enfants. Cet agrément délivré par l’État est obligatoire pour exercer le métier de garde d’enfants. Ce mode de garde est avantageux car elle offre différents services sur mesure pour les parents.

Le baby sitting

Le baby sitting est une solution proposée par les agences de garde d’enfants. Certains parents préfèrent ce mode de garde car ils aiment la flexibilité des horaires. Le baby sitting peut prendre plusieurs formes. En effet, ce service de garde d’enfant peut être assuré à temps partiel ou à temps complet. Elle peut également prendre la forme d’une sortie d’école ou de crèche. L’agence emploi une intervenante qualifiée pour pouvoir réaliser le service de babysitting.

La baby sitter a plusieurs missions :

  • Accompagner et récupérer l’enfant/le bébé à la sortie d’école ou de crèche
  • Assurer le bain
  • Accompagner l’enfant pour ses activités extra-scolaires
  • Proposer des activités ludiques
  • L’aide aux devoirs
  • La préparation du goûter et du repas

Sa principale mission est d’assurer la sécurité de l’enfant. Ce mode de garde d’enfant est intéressant pour les parents. Par ce qu’ils n’ont plus besoin de venir récupérer leurs enfants à la sortie de l’école. Ou de préparer leurs repas en sortant du travail. Un mode de garde d’enfant ou les parents peuvent facilement concilier vie personnelle et vie professionnelle. Enfin, pour une garde simple, les parents sont les employeurs de la baby sitter. Par conséquent, ils s’occupent de toute la partie administrative : établissement de la fiche de paye, déclarations sociales

Baby Sitter joue avec un enfant qui rigole

Garde partagée

La garde partagée est une autre solution proposée par les agences. Ce mode de garde consiste à embaucher une nounou pour garder plusieurs enfants dans une même maison. La nounou intervient alternativement au domicile de chacune d’elles et garde les enfants des deux familles. La garde alternée est très appréciée pour certains parents car les budgets sont raisonnables (coûts divisés par deux). En plus des avantages économiques, la garde partagée permet également à un enfant de se faire des copains.

L’agence embauche une auxiliaire parentale expérimentée pour assurer la garde partagée. Elle effectue les mêmes tâches qu’une baby sitter. La garde partagée peut se faire à temps partiel ou à temps complet, pour une sortie d’école ou de crèche.

Une agence de garde d’enfant propose aux parents deux modes :

  • Le mode mandataire : les parents de l’auxiliaire parentale sont les employeurs. Ainsi ils sont chargés de la rédaction du contrat de travail. Chaque famille à pour obligation de rémunérer l’auxiliaire parentale en fonction des heures travaillées.
  • Le mode prestataire : C’est l’agence qui est l’employeur de l’auxiliaire parentale, elle s’occupe de tout : déclaration à l’URSSAF, fiche de paye, contrat de travail…

Auxiliaire parentale

Le troisième service de garde d’enfants proposée par l’agence : auxiliaire parentale. Ce mode de garde d’enfant consiste à une auxiliaire diplômée de prendre en charge les enfants au domicile de leurs parents. L’agence fait appel à une auxiliaire expérimentée dans le secteur de la petite enfance et ayant réussi les tests de recrutement. Elle peut s’occuper des enfants d’un même foyer ou de plusieurs familles (garde partagée).

L’auxiliaire parentale a plusieurs missions :

  • Participer à l’éveil de l’enfant
  • Participer à l’éducation
  • Veiller à son confort
  • Faire sa toilette
  • Assurer les travaux ménagers (cuisine, chambre)
  • Préparer les repas
  • Eveiller les sens de l’enfant par des activités et des jeux

Jeune Baby-Sitter avec deux enfants

Les avantages financiers proposés par l’état pour la garde d’enfant

L’état propose différentes aides pour financer la garde d’enfants à Lyon, Paris, Vincennes et même partout en France.

Les aides de la CAF

La PAJE (Prestation d’Accueil du Jeune Enfant) est une aide financière destinée aux parents. Elle permet de les aider durant l’arrivée d’un enfant dans la famille. En fonction de la situation des parents, la Caf peut remettre :

  • Une prime à la naissance ou à une adoption. Cette prime est versée en une seule fois et le montant varie en fonction des ressources annuelles
  • L’allocation familiale est versée mensuellement, jusqu’au troisième enfant. Le montant de l’allocation varie en fonction des revenus des parents.
  • Le CMG ou le complément de libre choix du mode de garde s’emploie lorsque vous faites garder votre enfant à domicile ou par l’intermédiaire de Kids Paradis.

La Caf peut prendre en charge jusqu’à 85% des frais de garde des parents. Le montant varie par rapport à l’âge des enfants et des ressources des parents.

Le crédit ou la réduction d’impôt

Pour bénéficier d’une réduction ou d’un crédit d’impôt, il est important de remplir certaines conditions.

  • L’emploi doit être exercé sur le sol français
  • Le service doit être exercé par un salarié, une association ou un organisme à but non lucratif
  • Activité de garde d’enfant

L’aide fiscal s’applique aux parents célibataires, aux couples mariés, couples pacsés, veufs et divorcés. Ils doivent exercés une activité professionnelle ou être demandeurs d’emploi.

Vous souhaitez trouver le bon mode de garde pour votre enfant ? Tous nos meilleurs conseils dans cet article !

EnregistrerEnregistrer